Les meilleurs jeunes sommeliers s’affrontent dans le Frontonnais

Publié le 16 avril 2019

Ils étaient 68, venus de toute la France, pour décrocher le titre de meilleur sommelier des terroirs du Sud-Ouest. Qu’ils soient cadets, élèves sommeliers ou professionnels en activité, tous avaient à cœur de défendre leur métier et faire valoir leurs connaissances des vins occitans.

L’ambiance est feutrée, ce lundi 25 mars dans le prestigieux hall du château de la Garrigue, à Villemur-sur-Tarn. Entre stress, impatience et ébahissement, les concurrents de ce 33e concours pénètrent un à un dans la salle de réception en forme de piano. Ils ajustent la cravate pour les garçons, le foulard pour les filles… qui représentent la moitié des effectifs.
Selon leur niveau d’études, ils se répartissent en trois catégories: les cadets, lycéens en formation bac professionnel « Commercialisation et services en restauration » ; les élèves-sommeliers et les professionnels, déjà en activité
dans des maisons prestigieuses.

Durant toute la journée, les épreuves écrites et pratiques se succèdent : questionnaire sur les vins et cépages du Sud-Ouest, dictée autour du jargon de la sommellerie, épreuves de service et autres décantations, dégustations à l’aveugle, accords mets et vins… On ne tergiverse pas avec l’exigence chez les sommeliers! Les meilleurs candidats s’affrontent sous les yeux des jurys professionnels parmi lesquels Philippe Subira, président de la sommellerie française sud-ouest Occitanie et Frédéric Ribes, président du syndicat des vignerons de Fronton, coorganisateur du concours.