Coop de France Occitanie est (presque) née !

Publié le 16 juin 2018

L’entité régionale Coop de France Midi-Pyrénées n’est plus… Le 24 mai dernier, les administrateurs ont entériné le projet de fusion pour adopter le périmètre de la grande région Occitanie. Pour son dernier rapport moral en tant que président de Coop de France Midi-Pyrénées, Jean-Pierre Arcoutel avait choisi de filer la métaphore du cocktail pour qualifier le projet de fusion avec sa voisine Languedoc-Roussillon : « L’objectif est de mélanger sans dénaturer. Le cocktail sera savoureux à condition de  respecter l’identité de chacun et de l’enrichir des complémentarités. » Préparé depuis plusieurs mois, « le cocktail est quasi prêt ». L’assemblée générale réunie à l’école d’ingénieurs de Purpan jeudi 24 mai a  adopté à l’unanimité les résolutions liées à la fusion. L’ultime étape du processus de  fusion sera leur adoption par Coop de France Languedoc-Roussillon (prévue le 8 juin), qui signera officiellement la naissance de Coop de France Occitanie.

Boris Calmette (à gauche) devient le président
de Coop de France Occitanie. Il sera épaulé par Jean-Pierre Arcoutel, ici à droite.

Dans les faits, les deux structures fonctionnent déjà ensemble suite à leur réunion en confédération Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées en janvier 2016. Depuis, elles portent ensemble la voix unique de la coopération agricole et agroalimentaire sur ce nouveau territoire. Cette fédération régionale sera la plus importante du réseau national. Elle porte l’ambition d’être un acteur structurant, influent et prospectif, ancré sur son territoire et ouvert aux défis de son environnement, au service du développement, de la sécurisation et de la pérennisation des coopératives, en lien avec les spécificités territoriales et sur toutes les filières.

En chiffres

Coop de France Occitanie, c’est :
• 20.000 associés coopérateurs (9 agriculteurs sur 10)
• 46 salariés
• 5 sites
• Fédèrent 360 entreprises coopératives, unions et Sica et 160 filiales
• Qui emploient 14.000 salariés
• Et génèrent 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires