Airbus et la Chambre d’agriculture partenaires

Publié le 15 janvier 2019

La Chambre d’agriculture de Haute-Garonne et Airbus viennent de signer une convention d’étude. L’objectif est d’évaluer l’impact sur l’économie agricole d’un projet de centre logistique aéronautique et des compensations collectives associées.

L’étude sera réalisée par la Chambre d’agriculture de Haute-Garonne. Elle doit permettre en amont de tout projet du groupe Airbus utilisant du foncier agricole d’évaluer son impact sur le domaine agricole. Cette convention d’un an fait suite à la construction d’un bâtiment de stockage d’une surface de 36.000 m² sur la commune de Cornebarrieu. Dans le cadre de la procédure de déclaration de projet, la Chambre d’agriculture, soucieuse de la préservation du foncier agricole, avait demandé que le dossier prenne en compte les conséquences de la disparition des surfaces de production agricole. En effet, depuis le 1er décembre 2016, la loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt stipule que les projets susceptibles d’avoir des conséquences négatives importantes sur l’économie agricole d’un territoire doivent faire l’objet d’une étude préalable.
Cette étude comprend entre autres l’évaluation des effets du projet, les mesures envisagées pour éviter et réduire les effets négatifs notables du projet ainsi que des mesures de compensation collectives pour consolider l’économie agricole du territoire.

Éviter, réduire et compenser
C’est donc bien pour recréer de la valeur ajoutée agricole dans de futurs projets Airbus qu’a été signée cette convention. En agissant en amont, ’impact sur l’économie agricole sera évalué au mieux et pourra être raisonné ; la perte de valeur économique sera chiffrée et intégrée aux budgets prévisionnels des projets et les mesures de compensations collectives pourront être définies de façon pertinente et adaptées (partenaires à engager, échéancier de mise en oeuvre, résultats
attendus,…). De plus, l’étude servira aussi de retour d’expérience et de méthodologie sur les futurs projets du groupe Airbus ayant un impact sur du foncier agricole.
À noter : d’autres actions en faveur de l’agriculture pourront être menées en parallèle, telles qu’un partenariat avec le secteur forestier pour l’approvisionnement en biomasse d’installations Airbus ou la production de
biocarburants pour les avions. Affaires à suivre