Du yoga, pour mieux déguster le Fronton

Publié le 12 août 2018

Concentration, détente et respiration : ces trois maîtres-mots ont servi de point de départ à la session « yoga et vins » proposée mardi 24 juillet dans le parc du château de Capdeville à Fronton. Une séance de yoga avant une dégustation de vin de Fronton, en voilà une drôle d’idée ? Pas tellement, à entendre Thibaud, le professeur de yoga chargé de l’initiation : « Pendant une heure, les mouvements tout en douceur permettent de se détendre et de vivre le moment présent. Nous devenons plus réceptifs à la dégustation. » En effet, d’après lui, la salutation au soleil, les étirements et autres postures effectuées en pleine concentration préparent le corps à une dégustation optimale : l’attention spécifique portée à la respiration permet de sublimer la dégustation, basée sur le triptyque voir, sentir, goûter. Le focus fait par le yoga sur la respiration donne tout son sens à la deuxième étape basée sur l’odorat.

Analogies

Et la dizaine de pratiquants venus ce jour-là apprécie : « La séance  nous a ouvert les narines et les papilles », se sont-ils réjouis lors de la dégustation de vins proposée à la suite par le Château La Coutelière, à Villemur-sur-Tarn. Le viticulteur, Sylvain Bocquier, apprécie aussi, même s’il avoue ne pas encore avoir tenté lui-même l’expérience yoga : « Il me semble que les dégustateurs sont plus à l’écoute après une séance, ils sont détendus. » Plus à l’écoute du producteur,
sans doute, mais surtout plus à l’écoute de leur corps et de leurs sensations, d’après le professeur de yoga : « Je vois beaucoup d’analogie entre le vin et le yoga. Dans les deux cas, il s’agit d’être connecté avec ses sens. Il faut savoir prendre son
temps. »