Un 1er salon international pour l’économie montagnarde

Par Sébastien Garcia • 12 mai, 2017 • Catégorie: Aménagement du territoire, Economie

Ça ne s’était jamais fait et c’est à Tarbes que cela aura lieu. Du 5 au 8 juillet 2017, son Parc des Expositions accueillera la toute première édition du Mountain Business Summit (MBS), le salon international sur l’économie de la montagne. Pour Stéphane Castet, le Président de la société ABE qui organise l’évènement, il s’agit de combler un manque d’échanges, entre les différents massifs montagneux de la planète, sur les solutions mises en œuvre localement pour développer, aménager et protéger les territoires de montagne.

25 massifs pour un salon professionnel et grand public

Avec onze délégations étrangères d’ores et déjà inscrites, une quinzaine de pays devraient être représentés pendant toute la durée du salon (Albanie, Belgique, Chine, Espagne, France, Italie, Japon, Maroc, Mexique, Pérou, Roumanie, Slovénie, USA…). Sont attendus pour cette première édition plus de 150 exposants, 1.500 visiteurs professionnels, mais 15.000 visiteurs grand public. Car le salon veut s’adresser à tous les publics et a opté pour un format en deux temps. Le premier, destiné aux professionnels, permettra à ces derniers de faire la promotion de leurs produits et services auprès d’acheteurs et de partenaires ciblés. Au programme de ces deux premières journées : expositions sectorisées, rendez-vous d’affaires, tables rondes et ateliers pour les décideurs de secteurs-clés tels que le numérique, le tourisme, l’aménagement du territoire, la mobilité, la construction et l’habitat, l’énergie, le thermalisme, le bien-être, etc.

Moutain Business Summit, ABE, MBS, salon, montagne, Carole Delga, Stéphane Castet, Parlement de la montagne, Tarbes, massifs, Trait d'union paysan, tup, tup31, élevage, céréales, viticulture, vaches, bovins, Toulouse, ovins, lait, viande, chevaux, brebis, chèvres, environnement, paysans, Haute-Garonne, chambre d'agriculture, agriculture, photos ©Sébastien Garcia

Carole Delga et Stéphane Castet présentent le futur Salon international de l’économie montagnarde

Le second temps est dédié au grand public. Les 3ème et 4ème journées seront ainsi rythmées par des animations touristiques, gustatives et sportives. Le MBS 2017 sera partagé en 5 univers : Agriculture, Destination montagne, Art de vivre en montagne, Énergies et ressources naturelles, Sports loisirs et nature. De quoi brosser l’ensemble des richesses et potentialités des territoires montagneux.

La région Occitanie en première ligne

Sollicitée dès le début des réflexions sur la possibilité d’organiser un salon de ce type, la région a décidé de s’engager financièrement aux côtés d’ABE. « La région Occitanie Pyrénées-Méditerranée est recouverte, pour plus de la moitié, par la montagne », rappelait sa Présidente, Carole Delga, présente lors de la conférence de presse de présentation du salon, le 27 avril dernier. « La montagne fait donc partie intégrante de notre identité. Nous devons nous appuyer sur les richesses de nos massifs pour en faire des moteurs de croissance et il nous faut mettre en œuvre de véritables stratégies de développement différenciées, en prenant en compte leurs forces et spécificités. Ce salon innovant et inédit répond parfaitement à tous ces enjeux. » Le Mountain Business Summit, qui a vocation à se pérenniser tous les deux ans, s’inscrit enfin dans la volonté de la Région Occitanie et des collectivités partenaires de diversifier l’économie de montagne et de favoriser les échanges transfrontaliers, notamment avec les territoires de Catalogne, d’Aragon et de Navarre, mais aussi des échanges d’expériences au plan international. Notons que Madeeli, l’agence régionale d’innovation et de développement économique, est également partenaire dans l’organisation du salon. Tous les détails du programme de ces quatre jours sont disponibles sur le site internet du salon.

 

Un Parlement de la Montagne en gestation

En s’appuyant sur l’expérience réussie du Parlement de la Mer, la Région Occitanie Pyrénées-Méditerranée lance une concertation de plusieurs mois pour bâtir le Parlement de la Montagne. Son objectif est d’animer et de faire émerger les projets, les besoins et les idées nouvelles dans les territoires. « Nos montagnes sont des lieux d’innovation, sur le plan économique, social et environnemental », rappelait Carole Delga, ce 27 avril dernier. « Elles sont un atout formidable pour booster et diversifier notre économie. »

La Région veut fédérer toute la communauté montagnarde : acteurs socioprofessionnels, élus et représentants des associations. Ce Parlement sera un lieu de coopération entre les massifs, de dialogue sur les sujets d’actualité et les expériences innovantes, de propositions et un vivier de porteurs de projets. Ses échanges alimenteront les politiques publiques régionales en faveur de la montagne et la construction du « Plan Montagne », avec lequel la Région se dotera de dispositifs spécifiques d’accompagnement des territoires de montagne.

Marqué comme: , , , ,