Évitez la surchauffe voire le burn-out !

Publié le 16 août 2018

Vous voilà en surcharge d’activités tandis que d’autres partent en vacances ? Même si le travail l’exige, qu’il ne faut pas rater sa saison, qu’il y a tout un tas de bonnes raisons pour travailler beaucoup, attention à ne pas franchir la ligne rouge.
Les agriculteurs, en particulier les agricultrices, font partie des personnes les plus sujettes au burn-out, notamment quand le revenu n’est pas à la hauteur. Pour éviter d’en arriver là, il faut savoir se ressourcer régulièrement, pendant une journée, quelques heures volées par-ci par-là. Ce ne sont pas des pertes de temps, mais des moments qui vous permettront de regagner de l’énergie, de la motivation, voire prendre du recul, trouver de nouvelles idées. Quelques jours de congés même en saison de forte activité, peuvent être salutaires. Avec un peu d’anticipation, vous trouverez sûrement le moyen pour que quelqu’un assure la surveillance de l’exploitation (membre de la famille ou étudiant qui cherche un petit job, voisins, amis, collègue agriculteur, salarié, intérim agricole, service de remplacement, etc.).
Ces moments de ressourcement réguliers vous permettront de mieux tenir sur la saison, l’année…les années !

Savoir se connaître

Pour se ressourcer, il est bon de se connaître un peu. Certains préfèrent des activités en solitaire, d’autres être avec des amis, en famille, certains préfèrent lire, s’occuper de leur jardin, de leurs animaux, d’autres se promener, partir en voyage, faire du sport, d’autres avoir des activités créatives, ludiques, assister à des conférences, des concerts, faire des stages dans différents domaines, d’autres prennent plaisir à l’entraide, au bénévolat etc. Quelles activités vous procurent le plus de plaisir ? Dans quelles activités avez-vous l’impression d’être hors du temps, hors du monde ? Quelles activités avez-vous abandonnées alors qu’elles vous procuraient autrefois beaucoup de plaisir ? Quelles activités aimeriez-vous découvrir ? Il n’y a pas de jugement à avoir, chacun a des besoins et des fonctionnements différents.

Pratiquez l’égoïsme sain !

Si vous êtes en couple, chacun a le droit d’avoir ses propres activités pour mieux se retrouver ensemble ensuite ! Que préférez- vous faire ensemble, séparément ?  combien de temps
aimeriez-vous consacrer mensuellement à ces activités ? La même réflexion peut se mener en famille avec les enfants.
Ne culpabilisez pas si vous ne faites pas tout ensemble. Ne soyez pas prisonnier de modèles de société ou familiaux. Imaginez et discutez (tout peut être discuté en famille) ce qui convient le mieux à chacun.

Échangez aussi – et c’est important – autour des moments à partager  ensemble ! Cultiver votre épanouissement personnel, un égoïsme sain et mesuré rejaillira positivement en vous et autour de vous ! Par contre, pour éviter que les chemins de chacun deviennent parallèles, un juste milieu doit être trouvé et il faut régulièrement en discuter. Enfin, vous pouvez faire l’exercice suivant : en pourcentage, combien de temps par semaine consacrez-vous à votre famille, à votre travail, à votre couple, à votre réseau social, et à vous personnellement ?
Dans l’absolu (si vous avez des activités saisonnières, vous pouvez faire l’exercice par saison hiver/ été), quelle serait la répartition idéale ? Vous constaterez que cela vous obligera à prioriser
et faire des choix, voire remanier certains éléments de votre vie.

Prenez soin de vous !