Pari gagné pour le premier Farm dating

Publié le 23 février 2018.

Hasard du calendrier ou clin d’œil à Saint Valentin, la Chambre d’agriculture organisait,en partenariat avec les Jeunes agriculteurs, un après-midi de rencontres mercredi 14 février dernier. L’idée ? Mettre en relation futurs cédants et repreneurs en vue de renouveler les générations. Après la journée Transmission, qui se tient à l’automne depuis cinq ans et dont le double objectif est d’inciter les futurs cédants à anticiper et de répondre à un maximum de questions, le Comité d’orientation et de transmission-installation* a souhaité aller plus loin.180214-Farmdating-int

Ces professionnels ont alors imaginé des rencontres individuelles. Les speed-dating, méthode utilisée pour les rencontres sentimentales ont servi de base. La Chambre d’agriculture a mobilisé toute l’équipe de techniciens spécialisés en installation et transmission autour du premier Farm dating du département. Ils savaient que le défi principal consisterait à convaincre des cédants de venir. Au moment de passer la main, les témoignages montrent que préférer l’installation d’un tiers au détriment de l’agrandissement peut s’avérer une démarche difficile. De multiples interrogations se posent. Parmi elles, la question des relations avec ses voisins ou du devenir de la maison d’habitation,. Cette problématique est fréquente sur le département et qui n’a pas toujours été anticipée.

Briefing

D’un côté, les participants aux dernières éditions de la journée Transmission et les cédants inscrits sur le Répertoire départ installation(RDI) ont reçu un courrier d’invitation. Tous ont été relancés par téléphone, afin d’expliquer la démarche et de répondre à une première série de questions.De l’autre côté, les repreneurs ont aussi été contactés d’après les inscriptions au RDI ainsi que des personnes reçues au Point info installation.Sur l’ensemble des courriers envoyés, huit cédants et une trentaine de repreneurs ont répondu favorablement à l’initiative. Un nombre en adéquation avec la configuration délibérément intimiste et qualitative de la journée.Le jour J, les cédants arrivent les premiers pour participer au briefing. Celui-ci était animé par Marie-Blandine Doazan, présidente des Jeunes agriculteurs 31, Matthieu Cesses, vice-président de la Chambre d’agriculture, en charge du dossier Installation et Joël Cassagne, directeur adjoint et responsable du pôle « Installation et entreprise». En préambule, la présentation du Farm dating détaille le programme. Chaque rencontre dure 15 minutes ; les échanges doivent donc aller à l’essentiel. Pour cela, la Chambre d’agriculture avait accompagné chaque agriculteur en amont pour qu’il complète une fiche de synthèse, descriptive de l’exploitation.Marie-Blandine Doazan salue l’ouverture d’esprit nécessaire pour participer à cette rencontre. Elle conseille de laisser à chaque interlocuteur du temps pour s’exprimer au cours de l’entretien. Matthieu Cesses rappelle que cette séance n’est que la première étape pour trouver un repreneur. Elle peut déboucher – ou non – sur un échange de coordonnées et une visite sur place. Joël Cassagne expose les différents services proposés par la Chambre d’agriculture pour accompagner au mieux les cédants dans la transmission de leur entreprise : l’audit, le RDI, les formations spécifiques…