Val de Gascogne dédie deux nouveaux sites au bio

Publié le 15 juillet 2018

Le Groupe Coopératif Val de Gascogne a récemment ouvert deux nouveaux sites pour collecter les productions des adhérents de la coopérative en agriculture biologique.
Après les sites de Lectoure et de Gimont c’est au tour des sites de Lombez dans le Gers et de Péguilhan dans la Haute-Garonne de faire une place au bio. Ces quatre sites forment une véritable épine dorsale pour la coopérative si l’on se réfère au  territoire que couvre Val de Gascogne. En quelques années seulement l’agriculture biologique a pris une place très importante et la coopérative a bien évidemment dû s’adapter à cette tendance en revoyant sa stratégie.
Arnaud Bonnet, en charge de l’exploitation et de la logistique à Val de Gascogne, précise que l’ouverture de deux nouvelles installations est cohérente et essentielle car elle permet de mieux répondre aux exigences des agriculteurs concernés. Plusieurs raisons à cela :

  • la proximité territoriale,
  • l’augmentation des capacités de stockage à 16.000 tonnes,
  • un plan d’investissement et d’évolution des sites afin d’en améliorer les performances futures,
  • l’optimisation de la logistique,
  • l’harmonisation et la professionnalisation des méthodes de travail autour du bio pour 6 salariés de la coopérative.

Le bio est un enjeu dont Val de Gascogne a saisi toute l’importance. La coopérative s’attend à doubler ses volumes collectés d’ici 2025 et continuera ainsi d’investir pour y consacrer les moyens nécessaires.

Publi rédactionnel