Michel Baylac (au micro), Président de la SAFER GHL, et Laurent Forest (à droite), Président du Comité technique 31, deux niveaux d’intervention mais un même but : la préservation du foncier agricole.

La SAFER renforce son ancrage local

La mutualisation offre de nombreux avantages. La SAFER GHL, qui couvre 4 départements (Ariège, Gers, Haute-Garonne et Hautes-Pyrénées), le sait bien.