Des bascules connectées

Le marché des bascules connectées se développe. Les distributeurs annoncent un débit de 400 à600 brebis à l’heure avec une lecture automatisée des boucles électroniques et de 250 à 300 brebis à l’heure avec une lecture manuelle. Après la pesée, le tri des animaux peut également être réalisé automatiquement sur des critères choisis et pré-enregistrés : poids, âge, sexe….

Cette opération peut être réalisée sans aucune intervention humaine que celle de les faire circuler dans le couloir et la bascule. Selon les modèles, le coût de ces bascules connectées varie de 8000 à 20 000 €. Il est très important de se renseigner auprès du fournisseur afin de vérifier la compatibilité avec les logiciels de gestion de troupeau.

Une liste non exhaustive des bascules sur le marché français en 2020 est disponible sur la fiche technique « des bascules connectées » sur ciirpo.idele.fr et www.innovin.fr. Vous y trouverez également une vidéo « un système de tri automatique intégré au parc de contention ». Parmi les évolutions possibles, une bascule dans laquelle les brebis et agneaux, iraient se peser tout seul dans leur parcelle au pâturage ou bien sur leur aire paillée va être prochainement testée au CIIRPO, sur la ferme expérimentale du Mourier (87).

Laurence Sagot, Institut de l’Élevage/CIIRPO

Auteur de l’article : Rédaction Tup 31