Des semis sous couvert pour assurer les futurs stocks

S’il est aujourd’hui trop tard pour implanter des prairies en pur, un semis sous couvert de méteil (mélange de céréales et de protéagineux) récolté immature est toujours possible jusqu’au 10 octobre en altitude et jusqu’au 25 octobre ailleurs. Le méteil assure une protection à la prairie tout en produisant un fourrage de bonne qualité alimentaire. Ces mélanges seront récoltés au printemps sous forme d’enrubannage ou d’ensilage. La seconde coupe pourra être pâturée ou fauchée.

Pour implanter ces prairies de longue durée, l’idéal est de semer avec un semoir à double caissons et de rouler. Il est également possible de commencer à semer le méteil à 3 cm de profondeur puis la prairie à 1 cm de profondeur puis de rouler. En matière de dose de semis, les préconisations sont présentées au tableau ci-dessous. L’objectif est d’obtenir 200 à 220 plants de céréales au m² et 35 pieds de protéagineux en sortie d’hiver.

Laurence Sagot, Institut de l’Élevage/ CIIRPO