Pour ses 50 ans, YeO s’offre sa propre marque

Publié le 6 octobre 2018

YéO frais, la laiterie toulousaine spécialisée dans la production de yaourts au laits de vache, brebis et chèvre 100% français, célèbre cette année les 50 ans de son usine implantée en plein cœur de Toulouse.

À cette occasion, le challenger innovateur spécialiste des produits laitiers sous marques de distributeurs (MDD) dynamise le rayon frais des grandes et moyennes surfaces régionales avec sa propre marque YoGourmand. Sept yaourts de vache, brebis et chèvre, quatre fontaines à yaourt (vache) et deux crèmes fraîches (vache et brebis) arborent depuis le début du mois de septembre les linéaires de grandes surfaces en Occitanie. Expert de l’ultra-frais laitier depuis 90 ans L’aventure commence en 1929 avec la volonté d’éleveurs de fonder une coopérative régionale (la Coopérative laitière toulousaine qui deviendra la coopérative 3A puis Sodiaal au fil des regroupements) afin de valoriser eux-mêmes leur lait en produits frais. En 1968, ils construisent une laiterie au nord de la ville rose. En 2017, ils sont rachetés par la coopérative Les maîtres laitiers du Cotentin. 50 ans après sa construction, l’usine transforme toujours quotidiennement le lait des éleveurs du grand Sud-Ouest. « YéO frais dispose d’un outil industriel performant, et maîtrise son process sur l’ensemble de la chaîne de production, ce qui permet de proposer des produits avec une véritable régularité de goût, à des prix accessibles, arbore Jérôme Servières, directeur général de Yéo Frais. Nous maîtrisons tous les process de fermentation : la fabrication des yaourts étuvés, brassés, nature, fruits morceaux et fruits mixés, sur lit de fruits ou à boire, ainsi que des crèmes fraîches, et nous conditionnons du lait et de la crème UHT, notamment pour des marques de distributeurs, de grandes marques françaises ou internationales, et réseaux spécialisés. » En plein cœur de Toulouse L’usine est située avenue des États-Unis, à quelques encablures du Min de Toulouse. Sur plus de 24.000 m², elle regroupe neuf lignes de production, des chambres froides et des espaces logistiques.
Chaque camion qui arrive est tracé, permettant de savoir la provenance exacte du lait contenu dans la citerne. Quand le camion arrive, un échantillon est prélevé pour vérifier la qualité du lait (taux de matière grasse, taux protéique et dépistage d’antibiotique). Les résultats de ces tests sont rapides et permettent de transvaser le lait dans les tanks rapidement. Les tanks peuvent contenir jusqu’à 1.700.000L de lait, qui doit être écoulé sous 24 heures maximum. Si l’activité principale est la production de yaourts, l’usine fabrique également des crèmes fraîches et des briques de lait UHT. Quatre laits différents sont travaillés et ne doivent jamais être mélangés : du lait de vache conventionnel, du lait de vache bio, du lait de brebis et du lait de chèvre. Plus de 200 références sont fabriquées tout au long de l’année. Ensuite, le lait est écrémé, pasteurisé puis assemblé selon les différentes recettes (lait entier, lait à 0%, lait demi-écrémé…).

Créer sa marque en propre

Pour fêter ses 50 ans, l’entreprise Yéo frais se lance un nouveau défi : elle met son savoir-faire au service de sa propre marque et crée YoGourmand. L’objectif ? Contribuer à augmenter l’offre régionale disponible et assurer la préservation du patrimoine gastronomique. Porteuse de valeurs saines et simples, YoGourmand valorise le territoire régional avec plus de naturalité, de simplicité, de transparence : des ingrédients naturels, sans colorant, ni conservateur, ni arôme artificiel. Des recettes millénaires qui bénéficient des atouts santé reconnus de la fermentation, avec plusieurs laits pour varier les plaisirs mais toujours « simples et de bon goût ! ». « Avec notre marque YoGourmand, nous allons communiquer sur l’achat citoyen et régional et mettrons en avant la simplicité de la recette, la provenance régionale du lait et le maintien de nos 190 emplois. Labellisées Sud de France, la gamme YoGourmand arbore une identité graphique moderne », détaille Sylvie Barniol, directrice marketing de Yéo frais.