Distinguer l'urgent de l'important.

Maîtrisez mieux votre temps donc votre vie !

Publié le 7 avril 2018

Le printemps bat son plein et votre emploi du temps commence à déborder ? Avez-vous  l’impression de toujours courir, de devoir faire des choses urgentes mais au fond pas si importantes que cela, de ne pas vraiment maîtriser votre temps mais d’être maîtrisé par lui ? Vous aimeriez le contraire ou au moins améliorer les choses ?  C’est possible !

En distinguant l’important de l’urgent, en prenant le temps de s’organiser, il est possible de bien mieux maîtriser votre temps et donc votre vie.

Lutter contre la tendance naturelle

Notre tendance naturelle est de nous concentrer sur les activités « urgentes » qui sont le plus souvent des sollicitations extérieures (appels téléphoniques, emails, et autres demandes expresses ),  plutôt que sur des activités vraiment importantes pour nous.  Bien sûr certaines urgences le sont vraiment mais beaucoup d’urgences pas importantes pourraient être évitées en amont ou traitées différemment. Le problème, c’est que quand nous passons trop de temps à gérer ces « urgences » nous ressentons des états internes négatifs : stress, précipitation, peur ne pas avoir fini à temps,  impression de perdre son temps (quand ces urgences n’étaient pas si urgentes que cela), insatisfaction et frustration profonde de manquer de temps pour des  choses essentielles, impression de passer à côté de la « vraie » vie, perte de motivation, tendance à différer sans cesse : « il faudrait que je m’y mette, j’ envie de le faire, mais priorité donnée à l’urgent ».  Pour certains, la seule motivation devient  d’éviter les ennuis…Certaines personnes se disent : « j’attends la retraite ou les vacances pour faire des choses importantes… », sauf qu’il y a toujours des choses à faire qui s’accumulent, qu’à la retraite vous n’aurez peut être pas davantage temps, peut-être moins de santé, d’énergie voire d’envie pour les faire etc. L’important c’est maintenant !! Vous éviterez bien des regrets plus tard !

Il est toujours satisfaisant de faire des choses importantes non urgentes

Les activités importantes sont celles qui  nous permettent de progresser dans nos objectifs professionnels et personnels. Quand nous passons beaucoup de temps sur l’important non urgent, nous ressentons des états internes positifs : satisfaction d’avoir effectué quelque chose d’important avant que cela  devienne vraiment urgent ou de l’oublier (ex contrôle annuel de la voiture, de sa santé, paiement de ses factures au fur et à mesure…), satisfaction d’avoir le temps d’organiser, de préparer, de réaliser des projets en accord avec nos valeurs, possibilité de rêver, d’imaginer, mais aussi de modifier, de perfectionner son chemin de vie, avoir le temps aussi de nous informer, d’avoir des activités régulières épanouissantes et équilibrantes. Bref, nous rendons notre vie plus riche et plus épanouie.

Distinguer l’important de l’urgent

Pour distinguer l’urgent de l’important,  vous pouvez séparer vos tâches en 4 cases. C’est la matrice d’Eisenhower :

  1. Urgent et important (tâches que vous devez faire immédiatement).
  2. Important mais pas urgent (tâches à programmer).
  3. Urgent mais pas important (tâches que vous devriez déléguer à quelqu’un d’autre).
  4. Ni urgent et ni important (tâches que vous devriez éliminer).