La liste FDSEA31 « volontariste et sincère »

En Haute-Garonne, les élections 2019 prendront une tournure inédite ! D’après nos informations, trois listes auraient été déposées pour le collège 1 des chefs d’exploitations : la liste de la FDSEA31, autour d’Yvon Parayre, président en exercice ; une liste d’ouverture portée par les JA et une alliance Confédération paysanne-Coordination rurale.
Avec trois listes officiellement déposées, la bataille pour les prochaines élections à la Chambre d’agriculture s’annonce âpre dans le département. À peine officialisée, la FDSEA a donc choisi de présenter sa liste et son projet à la presse pour les diffuser au plus vite et faire entendre sa voix.
Christian Mazas, président de la FDSEA31 et à ce titre tête de liste, n’a pas caché sa déception de n’avoir pas pu proposer une liste d’union avec JA31, contrairement à ce qui est observé dans tous les autres départements, et ce « dans l’intérêt de tous les agriculteurs ». Il n’en demeure pas moins offensif : « Dans un monde de plus en plus complexe, y compris dans notre département, notre agriculture est confrontée à des bouleversements comme elle n’en a jamais connus.
Nous avons l’ambition d’apporter des réponses nouvelles et de donner des perspectives. Pas en scandant des solutions miracles ou en laissant croire que tout peut rester comme avant ! Nous sommes les seuls à avancer, les pieds sur terre. »
En homme d’expérience et de terrain, Yvon Parayre poursuit : « Nous proposons un projet réaliste qui respecte ces femmes et ces hommes dont la diversité
fait la richesse de l’agriculture française. Ce n’est pas la voie de la facilité mais celle du volontarisme et de la sincérité. » Les propositions de leur projet visent à maintenir des agricultrices et des agriculteurs nombreux, qui vivent de leur activité, en capacité de répondre à tous les marchés, du local à l’export. Répartis partout
sur le territoire départemental et représentant les multiples facettes de l’agriculture haut-garonnaise (élevage, productions de qualité, irrigation, pastoralisme, vente directe, agriculture bio,…), les candidats comptent bien apporter des réponses aux enjeux sociétaux que ce soit sur la production d’énergie ou la lutte contre le changement climatique. Ils se sont engagés pour apporter des solutions innovantes sur l’installation et la transmission. La FDSEA propose en outre une liste sur le collège des anciens exploitants, emmenée par Jacques Sarlaboux, ancien président de Groupama, ainsi qu’une liste sur le collège des organisations syndicales, menée par Jean-François Rigal, irrigant et producteur de porcs.
Deux autres listes déposées en préfecture devraient être présentées à la presse mercredi 19 décembre, juste après le bouclage de cette édition. La liste portée par les Jeunes agriculteurs s’intitule « Une agriculture à visage humain ». Quant à la  liste commune Confédération paysanne-Coordination rurale, qui peut paraître surprenante, la même configuration avait été observée lors des  précédentes élections dans le Puy-de-Dôme… où la liste avait remporté le suffrage.