Alain Milon (ENVT), Hubert de Rochambeau (Toulouse AGRICAMPUS), Jean-Louis Cazaubon (Chambre Régionale d’Agriculture), Henri-Michel Comet (Préfet de région), Didier Gardinal (Chambre Régionale de Commerce et d’Industrie) et Serge Crabié (Chambre Régionale des Métiers et de l’Artisanat).

Midi-Pyrénées invente les «Pages Vertes»

Publié le 22 mars 2012

Vous connaissez les Pages Jaunes ? Vous connaissez le réseau social Facebook ? La DRAAF et le pôle de compétence Toulouse AGRICAMPUS* ont inauguré, le 2 mars dernier, une plateforme internet à la croisée de ces deux outils. Baptisé C@RTER (Coordination Action en Réseaux des Territoires Ruraux), ce portail de rencontre et d’échange d’informations a pour but de rapprocher la sphère institutionnelle du monde de l’économie et de la recherche, sur les territoires ruraux de Midi-Pyrénées.

Une plateforme unique en France

La démarche C@RTeR a débuté en août 2010, sous l’égide du Réseau Rural Régional (animé par l’État et le Conseil Régional). L’ambition de ce projet est d’arriver à obtenir une vision prospective des territoires ruraux qui soit partagée par tous les acteurs qui les composent. En clair, il s’agit de favoriser la communication et le partenariat entre différents réseaux qui se croisent rarement : ceux de l’administration, de la recherche et du monde économique pour in fine travailler tous dans le même sens. Cela se traduit concrètement par l’ouverture d’un portail Internet qui comporte un annuaire de contacts de chercheurs, enseignants et experts. Il intègre également un inventaire des « bonnes pratiques » des acteurs territoriaux et un système de géolocalisation des acteurs et expériences. Un centre de ressources de publications  techniques, scientifiques, économiques et d’actualités vient compléter la partie « informative » de cette plateforme. Pour s’y repérer et trouver l’information souhaitée, un Thésaurus permettant une recherche thématique a été conçu par l’ENFA** et l’UMR Dynamiques Rurales***, partenaires associés au projet.

Les échanges entre les inscrits de ce réseau social se feront dans les parties « forum » du site, notamment dans celle malicieusement appelée « Espace de disputes ». « Cet espace permettra aux membres habituellement astreints au devoir de réserve de par leur position institutionnelle de débattre librement sur des sujets polémiques », insiste Frédéric Germain, coordinateur de cette plate-forme. « Les échanges réellement constructifs ne peuvent se faire que dans ces conditions. » Le nombre d’intervenants à la conception de ce projet est impressionnant. « Et surtout unique en France », ajoute Henri-Michel Comet, le Préfet de région. « Nous sommes partis d’une page blanche et le travail fourni a été énorme. Près de 30 personnes, informaticiens, documentalistes, psychologues, chercheurs, administratifs, chargés de com’ … ont travaillé plus d’un an à la réalisation de ces « Pages Vertes » des territoires ruraux. J’espère que cette initiative aura le succès qu’elle mérite et essaimera dans d’autres régions de France. »

Les chambres consulaires montent au créneau

La présence, malgré un agenda surchargé, du Préfet de Midi-Pyrénées, ce 2 mars à l’ENFA d’Auzeville, témoigne de l’importance donnée à ce projet par les Pouvoirs Publics. Ce jour-là, en plus du lancement officiel du portail C@RTER, avait lieu la signature d’une convention de partenariat avec les Présidents des Chambres régionales d’Agriculture (Jean-Louis Cazaubon), des Métiers et de l’Artisanat (Serge Crabié) et enfin du Commerce et d’Industrie (Didier Gardinal). « Pour que ce réseau se développe et remplisse pleinement son rôle de centre de ressource, de dialogue et de mise en réseau des acteurs, il faut l’ouvrir au monde économique », poursuit Frédéric Germain. « Les 3 chambres consulaires s’engagent à communiquer sur C@RTER dans leurs réseaux respectifs et à alimenter son contenu. » Mais le coordinateur de la plateforme compte aussi beaucoup sur le bouche-à-oreille pour essaimer largement. « D’une cinquantaine de personnes référencées lorsque nous avons commencé, nous sommes montés très rapidement à près de 300 personnes, rien que par la communication informelle », explique-t-il. « Nous espérons arriver à un millier de personnes d’ici la fin du 2ème trimestre. » Les Pays et collectivités des territoires de projet ont également rejoint le dispositif en faisant référencer leurs agents et ressortissants. « C@RTER a un énorme potentiel », conclut Henri-Michel Comet. « Même si les agriculteurs, éleveurs, artisans, entrepreneurs de nos territoires peuvent être isolés géographiquement, tous ont des choses à dire, des projets en tête. Nous voulons qu’ils puissent communiquer et travailler, entre eux mais aussi avec d’autres acteurs économiques ou institutionnels qu’ils n’ont pas l’occasion de croiser. Nous voulons décloisonner les idées et les compétences. »

Un outil prometteur mais qui ne marchera que si tout le monde y participe. N’hésitez donc pas à vous rendre sur le site, vous y inscrire et à en parler autour de vous. L’avenir ne se construit jamais seul…

* Toulouse AgriCampus est un groupement d’intérêt scientifique (GIS) qui fédère les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de Midi-Pyrénées intervenant sur les champs agronomiques et vétérinaires.
** École Nationale de Formation Agronomique, qui a également assuré la conception informatique du portail et les supports de communication de la plateforme.
*** Unité Mixte de Recherche qui regroupe des chercheurs de l’ENSAT, l’ENFA et l’Université du Mirail. Ont également été associés à ce projet l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse et l’INRA.

En Pratique
Vous souhaitez identifier l’expert ou le chercheur compétent dans votre domaine d’action ?
Vous cherchez des collaborations institutionnelles pour monter ou soutenir un projet ?
Vous voulez contacter des personnes qui ont mis conduit des actions de terrain ou qui ont mis en place des pratiques innovantes ?
Vous cherchez des travaux de recherche ou des études ciblées ?
Inscrivez-vous sur internet à la plateforme C@RTER (www.pagesvertes-carter.net) et effectuez votre recherche par mots clés libres ou sur la base du thésaurus.
C@RTER vous propose :
  • Une fiche descriptive des chercheurs, experts, institutionnels et acteurs économiques, avec leur photo et coordonnées ;
  • La géolocalisation des actions qu’ils conduisent ;
  • La position de la personne sur l’organigramme de la structure à laquelle elle appartient ;
  • La description de ses missions et des actions qu’elle conduit ;
  • Un espace de partage présentant les prions incontournables du moment ;
  • Un forum « Espace de disputes » où vous pouvez débattre librement de tout sujet