Une épicerie « radio-mobile » donne la parole aux apprentis de Saint-Gaudens

Publié le 10 décembre 2018

Pour la première fois, 15 apprentis du CFA agricole de Saint-Gaudens participent à un projet agriculturel mêlant radio et communication. L’objectif ? Écouter ces agriculteurs en devenir et garder une trace de leurs doutes et leurs espoirs en l’avenir.
Jeudi 22 novembre, la compagnie bordelaise « La grosse situation » est venue produire son spectacle « France profonde » à la salle des fêtes de Saint-Médard. Sur scène, trois comédiens pour six personnages. Ils ont fait entendre des points de vue qui se frottent, celui du futur jeune agriculteur conventionnel ou future cheffe d’exploitation en permaculture ; la comédienne ou fille de paysans, ou les deux à la fois ; l’artiste intervenant dans un lycée agricole pour y faire du théâtre, ou directeur du-dit lycée ; selon qu’on soit issu d’une dynastie de viticulteurs ou d’une lignée de chasseurs cueilleurs, cadre ou hors cadre familial, en bottes ou en chaussons… Bref, les protagonistes luttaient avec eux-mêmes et avec l’urgence de se poser les bonnes questions.

Similitudes et non oppositions

Nulle terre sans guerre, dit un adage. Où se situe le combat ? À travers cette question et les nombreuses autres qu’il a suscitées, le spectacle constituait le point de départ du projet inédit entre le CFA de Saint-Gaudens, la compagnie « La grosse situation » et Pronomade(s), le centre national des arts de la rue et de l’espace public en Haute-Garonne, basé à Encausse-les-Thermes. Pendant deux ans, les apprentis vont collaborer avec des artistes qui se sont penchés sur la question agriculturelle. Au fi l de leurs tournées, ces derniers se sont beaucoup déplacés en France, de salles des fêtes en aires d’autoroute… De multiples questions ont émergé : Quel est ce pays dans lequel nous vivons ? Quelle est cette France profonde, théâtre de nos vies intimes? De quelle profondeur s’agitil ? Qu’est-ce qu’on sème de profond dans ce pays ? C’est quoi ce sol ? Cette terre ? Quels liens entretenons-nous avec la terre ? Qu’est-ce qui se joue sur une parcelle agricole aujourd’hui en France ?

Tandis que la représentation donnée à Saint-Médard apportait quelques éléments de réponse, la rencontre des apprentis et des artistes démontrait que ces deux univers, qu’en apparence tout oppose, présentent au final bon nombre de similitudes.