Le Crédit Agricole Toulouse 31 sur sa lancée

Publié le 11 avril 2019

Robert Conti et Nicolas Langevin, respectivement président et directeur du Crédit agricole Toulouse 31, ont présenté à la presse les résultats 2018 de la caisse régionale. Grâce au développement toujours soutenu de ses activités clientèles, la banque leader sur le territoire continue d’investir et d’innover.

L’attractivité du Crédit Agricole Toulouse 31 se confirme en 2018 avec plus de 22.000 nouveaux clients particuliers et plus de 3.000 clients professionnels. Le modèle coopératif et mutualiste continue d’attirer les clients de la Caisse régionale avec plus de 11.600 nouveaux sociétaires. Dopé par les taux historiquement bas et porté par l’habitat dont l’encours augmente de 10,5%, l’encours de crédit progresse de 9% sur un an. Les réalisations de crédit atteignent 1,9Mds€, au même niveau que l’exercice précédent.

La Caisse régionale a poursuivi son développement sur les activités de conseil en assurance. Les devis sont en hausse de 8,4% et un client sur trois est désormais assuré auprès de la Caisse régionale.

La Caisse régionale poursuit sa transformation à travers un programme d’investissement ambitieux. Sur quatre ans, à horizon 2020, plus de 100 millions d’euros auront été investis pour rénover en profondeur le siège social de la place Jeanne d’Arc à Toulouse, et l’intégralité des agences. Ce programme permettra d’améliorer l’accueil des clients et de favoriser le travail collaboratif des salariés. La Caisse régionale investit également dans le renforcement des compétences, avec plus de 60 créations de postes en 2018.
Acteur incontournable sur le territoire, le Crédit agricole a réuni près de 5500 personnes en mars au cours des assemblées générales de caisses locales. Ces rencontres constituent de véritables pierres angulaires de la banque coopérative. Elles donnent lieu à des échanges avec les sociétaires et «démontrent l’utilité sociale, en plus de l’utilité économique, de toutes les actions que nous menons sur le territoire et qui sont méconnus », regrette Robert Conti. Car ce sont bien grâce à ces résultats financiers solides que la caisse régionale de Crédit agricole peut accompagner autant de projets.