Aide à la restructuration du vignoble : le taux d’aide relevé à 60% pour la campagne 2019 – 2020

La Commission européenne a donné la possibilité aux États membres, dans les textes publiés au Journal Officiel de l’UE le 4 mai 2020, d’augmenter le taux des aides à la restructuration pour la campagne 2019 – 2020. FranceAgriMer a procédé à la modification des règles pour accroître le taux d’aide de 50% à 60% ce jeudi 28 mai, pour une mise en application dès le lendemain.

Les montants de base passent ainsi à 5800€/ha pour l’aide à la plantation (au lieu de 4800€/ha), à 350€/ha pour les aides liées à l’arrache (au lieu de 300€/ha) et à 2300€/ha pour le palissage (au lieu de 1900€/ha), soit une aide supplémentaire de 1450€ pour un hectare arraché, planté et palissé. Cette décision s’applique pour les demandes d’aide à la restructuration déposées au titre de la campagne 2019-2020, que ce soit pour le volet individuel ou au titre du plan collectif.

Dans un communiqué, la FRSEA Occitanie se félicite de cette décision. « Bien que le syndicalisme reste encore mobilisé, notre réseau se félicite de cette victoire syndicale qui vient compléter le plan de soutien à la filière viticole annoncé le 11 mai dernier par le Gouvernement », indique notamment le syndicat régional.

Auteur de l’article : Rédaction Tup 31